8 mars, 2019

★ Restaurants extraordinaires ★

Les restaurants extraordinaires:
formidables exemples d’intégration des personnes handicapées mentales!

En 2016 à Nantes, ouvrait le restaurant le Reflet, restaurant extraordinaire car il emploie des personnes porteuses de trisomie 21! Une aventure d’hommes et de femmes qui se battent au quotidien pour faire tomber les préjugés et les barrières à l’inclusion des personnes handicapées!

equipe_reflet_2

Quelle est la situation de la France en terme d’intégration?

La France a adopté en février 2005 la loi pour l’égalité des droits et des chances, la citoyenneté et la participation des personnes handicapées. Avec cette loi, notre pays s’est engagé à remplacer la logique de traitement spécifique des personnes handicapées qui avait longtemps prévalu (logique de filière) par une logique de non-discrimination, afin de (re)faire une place à toutes et à tous dans la Cité, quelles que soient leurs capacités.

Bien que les taux d’emploi de personnes handicapées augmentent progressivement, l’accès au milieu ordinaire pour les personnes présentant des besoins spécifiques et notamment pour les personnes présentant une déficience intellectuelle, cognitive ou des troubles psychiques, reste rare. Les solutions d’accompagnement en ce sens le sont aussi. Globalement, on peut dire que le monde du travail n’est pas encore prêt à la dynamique inclusive.

Des aménagements spécifiques pour faciliter le travail de ses employés

L’exemple de ces «restaurants extraordinaires» vient alors (re)donner vie à l’idéal d’inclusion des personnes handicapées. Ils nous donnent une illustration vivante d’application de l’obligation d’aménagement raisonnable, encore mal connue en France. En effet, en aménageant l’environnement de travail (salle de repos, siège pour s’asseoir en cuisine, assiettes ergonomiques, horaires de travail repensés, système de prise de commande novateur, etc.) pour prendre en compte les besoins spécifiques des personnes porteuses de trisomie 21, et plus largement de déficiences ou de troubles cognitifs, ces restaurants peuvent intégrer des personnes souvent perçues comme éloignées des exigences du milieu de la restauration. Plus encore, ils nous montrent que les personnes présentant une déficience, quand on leur donne les moyens de s’intégrer, ne sont plus des personnes handicapées à proprement parler mais des citoyens ordinaires, des employés/salariés au même titre que les autres.

Reflet_dessin_RVB_cuisine_05

Un pari réussi!

Comme nous le montre bien la lecture des différents témoignages présentés dans cet ouvrage dans toute leur richesse, les «restaurants extraordinaires» ne sont pas seulement une opportunité pour les personnes porteuses d’une trisomie 21, ou de toute autre déficience qu’elle soit intellectuelle, cognitive ou psychique, ils sont aussi une chance pour toutes celles et tous ceux qui prennent part à ces projets, de près ou de loin, professionnels et clients.

Ce genre d’initiatives, à notre sens, donne précisément à voir ce que la société inclusive doit être: un monde où chacun peut prétendre à une place digne, développer ses capacités et les voir reconnues, participer à la vie de la Cité et interagir pleinement avec les autres.

Extrait de la préface de Emmanuelle Godeau & Fanny Jaffrès:

« Si l’objectif de l’emploi en milieu ordinaire est porté par la loi et fait consensus, sa mise en œuvre continue à faire face à de nombreux obstacles. Bien que les taux d’emploi de personnes handicapées augmentent progressivement, l’accès au milieu ordinaire pour les personnes présentant des besoins spécifiques et notamment pour les personnes présentant une déficience intellectuelle, cognitive ou des troubles psychiques, reste rare. Les solutions d’accompagnement en ce sens le sont aussi. Aujourd’hui, les personnes présentant une déficience et parvenant à travailler en milieu ordinaire sont essentiellement des personnes qui ne nécessitent que peu voire aucune adaptation de leurs conditions et postes de travail. Globalement, on peut dire que le monde du travail n’est pas encore prêt à la dynamique inclusive. »

Plat_1_filet