Nouveauté
 
  • Feuilleter l'ouvrage
juin 2021
 

En Europe, les personnes issues de milieux favorisés bénéficient d’un meilleur état de santé et d’une espérance de vie plus longue que les plus défavorisées. Ce livre s’intéresse à ces inégalités sociales et vise à saisir leur processus de constitution. Il s’appuie sur l’exemple du cancer, première cause des écarts de mortalité entre les groupes sociaux, les hommes et les femmes et les régions en France.

Pour donner à voir et à ressentir les effets multiples des inégalités sur les corps, cet ouvrage explore et compare les trajectoires de malades issus de différents milieux sociaux. L’enquête empirique sur laquelle il s’appuie permet de mieux comprendre à quels moments, de quelles manières et dans quels espaces ces inégalités se (re)produisent, tout au long de la maladie.

➜ Ce livre offre ainsi des pistes pour améliorer les pratiques en cancérologie, mieux prendre en compte le vécu des malades et la diversité de leurs besoins. Il s’adresse aux soignantes et soignants qui s’interrogent sur leurs pratiques, aux malades et à leurs proches curieux d’en savoir plus sur la diversité des expériences de cancer, aux autorités publiques et aux associations de défense des patients.

• Cet ouvrage vous est présenté dans la collection «Recherche Santé Social».

  • Nombre de pages : 204
  • ISBN : 978-2-8109-0939-1
  • Date de parution :
  • Notre sélection : Nouveauté
  • Format : 15 x 23 cm
  • Aurore Loretti

    Docteure en sociologie et maîtresse de conférences au centre d’éthique médicale du laboratoire Ethics à l’université catholique de Lille.

26,00

Version papier
17,99
Version E-BOOK
e-book store

La Presse en parle