Nouveauté
 

Quinze ans de politiques publiques

décembre 2022 - N° 120
 

Santé et environnement : que recouvrent ces mots très généraux ?
Ce n’est que récemment qu’ils ont été associés à travers une démarche scientifique, alors que l’homme a toujours été dépendant de son environnement et l’a toujours largement modifié, et que le lien entre milieu et pathologie avait déjà été établi par la médecine hippocratique. C’est seulement en 1994, à la conférence d’Helsinki, que l’OMS définit la « santé environnementale » en incluant à la fois « les facteurs physiques, chimiques, biologiques, sociaux, psychosociaux et esthétiques de notre environnement » et les « pratiques de gestion, de résorption, de contrôle et de prévention des facteurs environnementaux susceptibles d’affecter la santé des générations actuelles et futures ». Il aura pourtant fallu attendre dix ans pour que la France mette en œuvre le premier plan santé-environnement (2004-2009) renouvelé depuis tous les cinq ans et décliné en plans régionaux santé environnement.

Quels rôles ont joué ces plans dans un domaine particulièrement complexe où, à la différence des comportements individuels pouvant affecter la santé (tabac, alcool, surpoids, sédentarité) qui sont bien pris en compte par des politiques publiques ciblées, la santé environnementale concerne de très nombreux risques subis par l’ensemble ou une partie de la population et souvent difficiles à caractériser ?

Ce dossier, à la suite d’un rapport du HCSP réalisé à la demande des ministères de la santé et de la transition écologique, a pour but de proposer un panorama de l’évolution des risques environnementaux pour la santé, avérés ou suspectés, au cours des quinze dernières années et de l’impact des politiques publiques sur leur réduction. Nous proposons de faire un état des lieux sur plusieurs domaines : les polluants atmosphériques, l’environnement intérieur, les risques émergents, les produits chimiques dans l’eau, l’alimentation et les produits de consommation.

L’évolution de la perception du public au cours des deux dernières décennies sera présentée. Le rôle des collectivités territoriales sera mis en avant car il a été déterminant dans la prise de conscience et l’acculturation du public et de très nombreuses initiatives locales et régionales se sont développées. Nous tenterons aussi de dresser un panorama des différentes institutions qui œuvrent dans le champ santé environnement et de nous interroger sur leur capacité d’action, et de donner la parole aux principaux acteurs du domaine.

Cependant, il reste beaucoup à faire, si certains domaines se sont nettement améliorés, d’autres stagnent et des propositions d’évolution seront présentées.

 

Dossier coordonné par Daniel Bley, Francelyne Marano et Fabien Squinazi.

Ont participé à ce numéro: Robert Barouki, Daniel Bley, Guillaume Boulanger, Jean-Marc Brignon, Joëlle Carmès, Xavier Coumoul, Sébastien Denys, Florence Fouque, Lottie Friederici,  Philippe Glorennec, Joseph Kleinpeter, Karine Laaidi, Benoît Lesaffre, Sébastien Lesterle, Francelyne Marano, Arnaud Mathieu, Mathilde Merlo, Mathilde Pascal, Marie-Claire Paty, Laurence Payrastre, Valérie Pernelet Joly, Kiran Ramgolan, Jérôme Salomon, Jean Simos, Fabien Squinazi, Elisabeth Toutut-Picard, Anne Vidy, Denis Zmirou-Navier

  • Nombre de pages : 72
  • ISBN : 978-2-8109-1050-2
  • Date de parution :
  • Notre sélection : Nouveauté
  • Format : 21 x 27 cm
  • HCSP

    Comité de rédaction
    Directeur de publication : Franck Chauvin, Président du Haut Conseil de la santé publique.
    Rédacteur en chef : Patricia Siwek.
    Les membres : Jean-Marie André, Catherine Bernard, Catherine Borsi-Serhan, Julien Carricaburu, Guillemette Chevaillier, Laure Com-Ruelle, Sandrine Danet, Emmanuel Debost, Anne Paule Duarte, Chantal Erault, Bernard Faliu, Luc Ferrari, Élisabeth Féry-Lemonnier, Pascale Gayrard, Philippe Glorennec, Isabelle Grémy, Dominique Grimaud, Philippe Guilbert, Virginie Halley des Fontaines, Corinne Le Goaster, Francelyne Marano, Laurie Marrauld, Isabelle Millot-Van Vlierberghe, Élisabeth Nicand, Renée Pomarède, Pascal Melihan-Cheinin, Patrick Zylberman.
    Relecture : Anne Beaumond.
    Réalisation graphique : Philippe Ferrero.

  • Daniel Bley

    Anthropologue biologiste, directeur de recherches émérite au Centre National de la Recherche Scientifique, il est membre de l’Unité Mixte de Recherches ESPACE (CNRS/ Université d’Aix-Marseille).

    Il a développé, dans une diversité de lieux et de cultures, des travaux sur le concept de qualité de vie afin d’apprécier la façon dont les hommes s’adaptent à leur milieu de vie. Il a animé des recherches interdisciplinaires qui ont pour objectif de comprendre les représentations et les pratiques des populations en matière de santé/environnement et s’intéresse en particulier aux maladies transmissibles vectorielles (paludisme, chikungunya, dengue) et aux questions relatives à la pollution de l’air et des pollens allergisants.

    Il est cofondateur de la Société d’écologie humaine.

  • Francelyne Marano

    Présidente de la Commission spécialisée Risques liés à l’environnement.

    Francelyne Marano est professeur émérite de biologie cellulaire et toxicologie à l’Université de Paris. Elle a créé un laboratoire sur les mécanismes d’action des polluants atmosphériques (amiante, particules Diesel, particules atmosphériques, nanoparticules) à l’Université Paris Diderot et est auteure de nombreux livres et publications dont des ouvrages de vulgarisation scientifique. Elle a participé à divers comités d’experts nationaux et européens dans le domaine de la toxicologie environnementale. Elle a été présidente du conseil scientifique de l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement (AFSSE) à sa création. Elle a été impliquée dans l’élaboration des quatre Plans nationaux Santé Environnement (PNSE) et dans leur suivi. Elle a été membre fondatrice et présidente de la Société française de santé environnement (SFSE). Elle est membre du Comité de Prévention et de Précaution au Ministère de la transition écologique et solidaire.

  • Fabien Squinazi

    Président de la Commission spécialisée risques liés à l’environnement

    Fabien Squinazi est médecin biologiste, ancien biologiste des hôpitaux, ancien directeur du Laboratoire d’hygiène de la ville de Paris et ancien chef du Bureau de la santé environnementale et de l’hygiène à la Mairie de Paris. Auparavant, membre de commissions au ministère de la Santé (Conseil supérieur d’hygiène publique de France, section des milieux de vie, groupe Bâtiment – santé, comité technique plomb et comité d’experts « déchets d’activités de soins) et à l’Agence nationale de sécurité sanitaire (comité d’experts spécialisé « milieux aériens » et groupes de travail), il est aujourd’hui membre du conseil scientifique de l’Observatoire national de la qualité de l’air intérieur, de l’Académie nationale de pharmacie (6e section : santé environnementale) et de plusieurs associations : santé environnement, Haute qualité environnementale des bâtiments, asthme et allergies, prévention de la pollution atmosphérique, prévention et étude de la contamination des salles propres, métiers de l’environnement aérien.

18,50

Version papier