• Feuilleter l'ouvrage

Dispositifs et pratiques innovants dans le champ de la protection de l'enfance

mai 2011
 

Dans le secteur socio-éducatif et le champ de la protection de l’enfance, les années 1990 ont été marquées par le développement de nouvelles modalités d’intervention auprès des familles. Plusieurs départements français ont vu naître des dispositifs intermédiaires entre soutien à domicile et suppléance familiale, visant à limiter les placements et à restaurer la place des parents auprès des enfants.

Ces « innovations socio-éducatives », comme les appelle Pascale Breugnot, ont ouvert la voie à un renouvellement des pratiques et ont nourri certaines orientations de la réforme de la protection de l’enfance du 5 mars 2007. S’appuyant sur les résultats d’une recherche exploratoire menée auprès d’une vingtaine de structures de protection de l’enfance, Pascale Breugnot décrit un mouvement général de transformation des interventions guidé par la primauté de l’éducatif sur le répressif.

Les pratiques professionnelles sont analysées in situ à travers quatre dispositifs : un accueil de jour familial, un accueil de jour enfant, un service de placement à domicile, un service d’AEMO avec hébergement. Les nombreux témoignages des professionnels et des familles permettent de cerner les objectifs, les difficultés et réussites de ces dispositifs.

Cette recherche inédite est exemplaire par sa clarté, sa méthodologie et sa visée : elle donne à comprendre des pratiques originales trop peu souvent explicitées et analysées.

  • Nombre de pages : 320
  • ISBN : 978-2-8109-0061-9
  • Date de parution :
  • Format : 16 x 24 cm
  • Breugnot Pascale

    Docteur en sciences de l’éducation, Pascale Breugnot a exercé pendant une dizaine d’années en tant qu’assistante sociale dans le champ de la protection de l’enfance. Elle est aujourd’hui responsable des formations continues à l’École supérieure de travail social (ETSUP).

  • Lhuillier Jean-Marc (pref)

    Docteur en droit public et habilité à diriger des recherches, Jean-Marc Lhuillier est professeur à l’École des hautes études en santé publique (EHESP) dans le département des sciences humaines, sociales et des comportements de santé. Spécialiste des questions juridiques concernant le secteur social, il collabore régulièrement à la Revue de droit sanitaire et social et au Dictionnaire permanent de l’action sociale.