• Feuilleter l'ouvrage
janvier 2009
 

Alors même que l’être humain se trouve couramment décrit comme un composé bio-psycho-social, pourquoi la gérontologie n’a-t-elle comporté, jusqu’à la fin du XXe siècle, que deux grands chapitres, biomédical et social, sans que se soit jamais développé un chapitre psychologique ?

Après trente ans de pratique dans le champ du vieillissement, un psychologue clinicien s’essaie à l’écriture de ce troisième chapitre, apportant ainsi sa pierre à une approche qu’il a lui-même contribué, avec d’autres, à impulser. Chemin faisant, il aborde des problématiques très actuelles : la mémoire, la maltraitance, la démence.

Si la gérontologie psychologique ne procède pas de la science, au sens des sciences « dures », elle n’est pas pour autant pure spéculation et se veut force de proposition en matière d’analyse des pratiques cliniques, dont elle procède en retour. De sorte que s’il intéressera au premier chef ses collègues psychologues, le propos de Dominique Le Doujet concerne tous les acteurs de la gérontologie – tous ces professionnels qui prennent soin, au quotidien, des personnes âgées et très âgées.

  • Nombre de pages : 176
  • ISBN : 978-2-85952-953-6
  • Date de parution :
  • Format : 16 x 24 cm
  • Le Doujet Dominique

    Psychologue, Dominique Le Doujet est l’un des fondateurs et animateurs principaux de la gérontologie psychologique française, notamment par l’association « Psychologie & Vieillissement ». Il est également formateur, conférencier et auteur d’articles consacrés à la gérontologie.