• Feuilleter l'ouvrage

Accessibilité et design pour tous

mai 2014
 

Quand Pierre Minaire affirme qu’il n’existe pas de « handicap de nature » mais uniquement des « handicaps de situation », il projette chaque usager dans des dispositifs réels où l’accès peut être empêché. Il rebat les cartes qui construisent l’imaginaire du handicap : chacun est confronté quotidiennement à des situations où il ne peut pas se servir de ses deux mains pour effectuer une tâche, où il est limité dans ses mouvements pour de multiples raisons, où il ne peut entendre ou voir une information. Analysée selon ces modalités, la situation de handicap s’éloigne des catégorisations institutionnelles et déterministes pour ouvrir vers une nouvelle compréhension : le handicap est à penser de façon dynamique dans un environnement où les curseurs s’ajustent en permanence. Cette vision soudainement élargie jette un éclairage neuf sur la conception qui enrichit considérablement la perception d’une fonction qui n’est plus binaire et absolue mais relative.

Au-delà du recensement de solutions d’accessibilité, l’ouvrage À la recherche d’un monde partagé. Accessibilité et design pour tous cherche à montrer que des conceptions de l’accessibilité peuvent s’opposer, se contrarier ou collaborer. En regroupant de nombreux projets réalisés et en cours d’élaboration, le corpus présenté ici permet de s’interroger sur la pertinence de l’efficacité revendiquée de tel ou tel dispositif, de prendre la mesure de la mutation des mentalités et de l’évolution des sociétés.

  • Nombre de pages : 204
  • ISBN : 978-2-8109-0152-4
  • Date de parution :
  • Format : 19,5 x 26 cm
  • Calligaro Victoria

    Avec une formation sanctionnée par un master Design à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon et un post-diplôme Design et recherche à l’École supérieure d’art et design Saint-Étienne orienté design studies, Victoria Calligaro est en charge des éditions pour la Cité du design.

  • Caraës Marie-Haude

    Actuellement directrice-adjointe de l’EPCC – École supérieure des beaux-arts TALM (Tours, Angers, Le Mans), Marie-Haude Caraës a dirigé le Pôle recherche et éditions de la Cité du design. Elle mène également une activité de recherche personnelle, notamment sur les processus de la pensée, avec Images de pensée (RMN, 2011).

  • Eckenschwiller Aurélie

    Diplômée de l’ENSCI – Les Ateliers, Paris, Aurélie Eckenschwiller mène des travaux de recherche pour la Cité du design en parallèle d’une pratique de designer indépendant. Elle construit les projets qu’elle investit à partir de la notion d’« environnement » à la fois sensible et technique.

Découvrir aussi autour du thème