• Feuilleter l'ouvrage
juillet 2010
 

Sida, sang contaminé, amiante, vache folle, chikungunya, grippe A… À la faveur de plusieurs crises sanitaires très médiatisées, d’actions militantes largement publicisées et de décisions politiques s’y référant, les thématiques de santé ont gagné l’espace public.De nombreux travaux en sciences humaines et sociales ont abordé la notion d’espace public, en France surtout depuis la traduction de Jürgen Habermas en 1978. Rares sont les travaux à envisager la globalité du processus de publicisation mis en évidence par le philosophe allemand : à la fois publicisation et médiatisation des dossiers d’intérêt général et mise en débat public.

Les textes regroupés ici ont fait le choix de s’interroger sur la complexité de ce processus à travers les caractéristiques des discours sur et de la santé, afin d’analyser les rapports mouvants entre plusieurs sphères sociales (médecine, recherche, journalisme, politique, secteur associatif) qui sont en situation de tension. L’intérêt de cet ouvrage est donc de montrer les différentes modalités de mise en public des thématiques de santé. C’est ainsi l’occasion de révéler trois caractéristiques fortes de ces discours : l’édiction de normes dans les discours publics, les enjeux complexes des questions de santé dans la presse et l’apparition de nouveaux acteurs (notamment les associations) en quête de légitimité.

  • Nombre de pages : 216
  • ISBN : 978-2-8109-0033-6
  • Date de parution :
  • Format : 16 x 24 cm
  • Romeyer Hélène (dir)

    Maître de conférences en sciences de l’information-communication à l’IUT de Lannion et membre du Groupe de recherche sur les enjeux de la communication (Gresec, EA 608, Université Stendhal Grenoble 3).

Découvrir aussi autour du thème