janvier 2010
 

Dans ce nouveau recueil, Jacques Ricot poursuit sa passionnante et méticuleuse analyse du débat éthique sur la fin de vie en France.

Puisant ses réflexions dans ses rencontres avec des familles et des soignants confrontés à la question de l’’accompagnement ultime, il développe une philosophie morale interrogeant le statut du mourant dans notre société. Il souligne les apports fondamentaux, encore trop méconnus des Français, de la loi Leonetti relative aux droits des malades et à la fin de vie. Et lorsqu’’il décrypte les arcanes politiques du débat sur l’’euthanasie ou dénonce les manipulations autour des affaires Humbert et Sébire, il éveille toujours chez son lecteur cet esprit critique indispensable pour se défaire de « la tyrannie des idées simples ».

  • Nombre de pages : 288
  • ISBN : 978-2-8109-0014-5
  • Date de parution :
  • Format : 13,5 x 21 cm
  • Ricot Jacques

    Agrégé et docteur en philosophie, chercheur associé au département de philosophie de l’université de Nantes. Membre de la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (SFAP), il intervient dans les formations des personnels soignants. Il est l’auteur, notamment, de Éthique du soin ultime (Presses de l’EHESP), Du bon usage de la compassion (PUF) et Le suicide est-il un droit de l’homme ? (M-editer).

  • Léonetti Jean

    Médecin cardiologue de formation, il est très concerné par les questions d’éthique médicale et s’est beaucoup investi dans la mission parlementaire sur l’accompagnement de la fin de vie en 2004.

24,00€

Version papier
16,99
Version E-BOOK
e-book store