Nouveauté
 
  • Feuilleter l'ouvrage
septembre 2021
 

La loi relative à la bioéthique est sans conteste particulière. Par son objet, car le développement des biotechnologies appliquées à l’humain engage les sciences « dures », mais convoque également les sciences humaines et sociales dans une approche tant individuelle que populationnelle.

La bioéthique invite chacun à réfléchir à l’équilibre entre les possibilités d’applications de la science, en constante évolution, et le respect de nos valeurs intangibles, au premier rang desquelles la sauvegarde de la dignité humaine.

Particulière aussi par sa procédure préparatoire : les États généraux de la bioéthique en 2018 ont permis une vaste consultation des Français destinée à recueillir l’opinion de la cité sur les différents thèmes abordés par la loi.

Cet ouvrage, au travers de 10 questions, analyse les principales dispositions de la loi du 2 août 2021, en s’attardant sur la raison d’être des changements attendus par certains, redoutés par d’autres. Il offre ainsi une vue synthétique et analytique du nouveau cadre légal relatif à la bioéthique qui concerne les professionnels de santé, juristes, associations de patients et, au-delà, impacte la vie des citoyens.

  • Nombre de pages : 152
  • ISBN : 978-2-8109-0792-2
  • Date de parution :
  • Notre sélection : Meilleure Vente, Nouveauté
  • Format : 11 x 17 cm
  • Valérie Depadt

    Maître de conférences HDR à l’université Paris 13, université Sorbonne Paris Cité, conseillère juridique de l’Espace éthique ARS Île-de-France. Elle a codirigé, aux Presses de l’EHESP, Protéger les majeurs vulnérables (vol. 3, 2017) et, chez LGDJ, Lex Robotica. Le droit à l’épreuve de la robotique (2018).

  • Laurent Chambaud

    Médecin de santé publique et directeur de l’École des hautes études en santé publique (EHESP), Laurent Chambaud a une longue expérience professionnelle à tous les niveaux de décision: local, régional, national ou international.

    Il a publié: Des vélos dans la ville, La santé publique en question(s)Covid. Une crise qui oblige.

     

  • Jean-François Delfraissy (pref)

    Médecin et professeur de médecine, spécialisé dans l’immunologie, président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) pour les sciences de la vie et de la santé, spécialiste de la lutte contre le sida et du Conseil scientifique Covid-19.

Découvrir aussi autour du thème