• Feuilleter l'ouvrage

Enquête nationale sur le quotidien des personnes infectées

février 2008
 

Aujourd’hui, près de 150 000 personnes vivent en France avec le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), et plus de 6 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. Grâce aux trithérapies, la mortalité due au sida a considérablement reculé dans notre pays. Mais ces traitements ne guérissent pas les personnes atteintes, qui doivent apprendre à vivre avec le virus. L’infection à VIH est ainsi devenue une nouvelle maladie chronique, qui touche en majorité des adultes en âge de travailler et de fonder une famille, contraints de suivre un traitement souvent très lourd, aux effets secondaires parfois redoutables.

Cet ouvrage présente les résultats de la première grande enquête nationale conduite en France auprès des personnes séropositives, VESPA (VIH : Enquête sur les personnes atteintes), réalisée sous l’égide de l’Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales (ANRS). Cette enquête aborde de nombreux aspects de la vie quotidienne de ces personnes : leur santé et leur qualité de vie, les obstacles qu’elles rencontrent sur le marché du travail, le retentissement de l’infection sur leur vie sexuelle et leurs projets de parentalité, les difficultés à suivre un traitement contraignant, l’expérience de la discrimination, la révélation ou au contraire la dissimulation de leur séropositivité à l’entourage…

L’examen de ces divers aspects du quotidien des personnes séropositives montre que la normalisation de l’infection à VIH est toute relative : cette infection n’est pas une maladie chronique comme les autres. En outre, sa chronicisation contribue à accentuer les inégalités sociales parmi les personnes atteintes.

  • Nombre de pages : 224
  • ISBN : 978-2-85952-985-7
  • Date de parution :
  • Format : 16 x 24 cm
  • Peretti-Watel Patrick

    Sociologue à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), dans le laboratoire Sciences économiques & sociales de la santé et traitement de l’information médicale (SESSTIM), il est également à l’Observatoire régional de la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur.

  • Spire Bruno

    Médecin et chercheur en santé publique.

  • Groupe ANRS-VESPA

    Ce groupe a mené une enquête nationale dont l’objectif principal était de décrire de façon précise la vie des personnes séropositives en France métropolitaine, aux Antilles et en Guyane depuis l’avènement des traitements efficaces contre l’infection VIH.