Politiques publiques et pratiques professionnelles

janvier 2008
 

Trop souvent méconnue, tant par la classe politique que par le corps soignant, la problématique des inégalités sociales de santé demeure particulièrement vive. Les progrès de la médecine contemporaine pourraient laisser espérer une réduction sensible de ces inégalités. Pourtant, les personnes les plus vulnérables socialement restent, encore et toujours, celles qui sont les plus touchées sur le plan sanitaire. Alors que l’espérance de vie n’a cessé d’augmenter dans les pays industrialisés au cours de la seconde moitié du XXe siècle, on continue d’observer, liées à l’origine sociale, de très fortes inégalités face à la mort, à la maladie, au handicap et à l’accès aux soins.

Comment comprendre la complexité des facteurs qui déterminent cet état de fait ? Si les inégalités sociales de santé peuvent être envisagées comme le produit ultime de l’incorporation des inégalités sociales, quelles soient matérielles ou culturelles, mieux les comprendre peut-il contribuer à les réduire ? Seize chercheurs français et européens proposent ici un panorama des principaux problèmes politiques, théoriques et pratiques posés par la notion d’inégalités sociales de santé.

Avec les contributions de :M. Bartley, P. Bataille, D. Blane, J. Brassart, M. Bresson, L. Demailly, D. Fassin, S. Geyer, A. Guichard, C. Herbert, H. Hudebine, V. Ridde, P. Surault, M. Whitehead.  Pour en savoir plus

  • Nombre de pages : 288
  • ISBN : 978-2-85952-984-0
  • Date de parution :
  • Format : 15 x 23 cm
  • Niewiadomski Christophe (dir)

    Maître de conférences en sciences de l’éducation, laboratoire Proféor, université de Lille 3.

  • Aïach Pierre (dir)

    Sociologue, Pierre Aïach est directeur de recherche honoraire à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) et membre de l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS).

Découvrir aussi autour du thème