• Feuilleter l'ouvrage

Des premières conventions médicales aux maisons de santé

mars 2016
 

Aujourd’hui en France, si globalement les effectifs de médecins augmentent, le nombre de généralistes est inférieur à son niveau de 1996, alors que la population française s’est accrue de plus de 6 millions d’habitants.
Mais la crise actuelle n’est pas seulement démographique ; la question de la place de la médecine générale au sein du système de soins a été interrogée dès les années 1970. En l’absence de reconnaissance universitaire (intervenue en 2004), la construction identitaire de la médecine générale s’est faite, pour une large part, dans le cadre des conventions signées entre les syndicats médicaux et l’assurance maladie. Un espace de négociations porteur d’enjeux considérables…
Pourtant, ces dernières années, une image nouvelle se dessine, celle du généraliste « responsable » d’équipe de soins primaires et véritable acteur de santé publique de son territoire, dans une approche pluriprofessionnelle, au sein des maisons de santé, héritières des centres et des réseaux de santé.
Ce sont ces enjeux et débats qu’explorent Daniel Coutant et François Tuffreau. Au-delà de l’histoire que les étudiants en médecine découvriront à travers un panorama synthétique et inédit, ce court essai interroge l’avenir d’une spécialité médicale pas comme les autres, ce qui intéressera professionnels de santé, cadres de l’administration sanitaire, et élus.

  • Nombre de pages : 164
  • ISBN : 978-2-8109-0440-2
  • Date de parution :
  • Coutant Daniel

    Médecin généraliste ayant exercé en libéral et en centre de santé. Il accompagne aujourd’hui des projets de maisons de santé.

  • Tuffreau François

    Diplômé de l’École nationale de la statistique et de l’administration économique (ENSAE), François Tuffreau est directeur-adjoint de l’Observatoire régional de la santé des Pays de la Loire.