• Feuilleter l'ouvrage
janvier 2015
 

L’éducation spécialisée est en tension. La culture gestionnaire et ses impasses bureaucratiques tendent à gommer les spécificités du métier, et les professionnels dénoncent la mise à mal des fondamentaux de leurs pratiques.

À travers une enquête minutieuse, Didier Bertrand décrit les vives tensions existantes autour des compétences et qualifications professionnelles. Avec l’avènement de la figure du référent ou coordinateur et les contraintes liées aux référentiels, comment l’identité professionnelle des éducateurs évolue-t-elle ? L’éducateur spécialisé ne serait-il plus qu’un travailleur social parmi d’autres ? Si le référentiel professionnel du DEES était censé favoriser une meilleure reconnaissance de la profession, il n’apparaît plus que comme un outil de gestion des ressources humaines : comment ce glissement s’est-il opéré ?

Loin du prêt-à-penser, et dans la perspective des états généraux du travail social, Didier Bertrand pose un regard à la fois lucide et inquiet sur les changements à l’œuvre dans la profession. Promouvant la posture de praticien réflexif, articulant pratiques et théories, il défend l’idée que l’avenir de l’éducation spécialisée appartient à celles et ceux qui l’exercent et la pratiquent au quotidien avec le souci permanent de bien traiter autrui, de créer et d’innover.

  • Nombre de pages : 192
  • ISBN : 978-2-8109-0324-5
  • Date de parution :
  • Format : 16 x 24 cm
  • Bertrand Didier

    Educateur spécialisé et directeur d’une institution d’éducation spécialisée, Didier Bertrand intervient dans des établissements de formation en travail social.

  • Michel Chauvière (pref)

    Directeur de recherche émérite au CNRS, membre du CERSA (Centre d’études et de recherches de science administrative à l’université Paris 2 Panthéon-Assas.

  • Gaberan Philippe (pref)

    Éducateur spécialisé et docteur en sciences de l’éducation.

25,00€

Version papier
17,99
Version E-BOOK
e-book store

La Presse en parle